P3R

P   3   R

Parti Républicain Radical et Radical-socialiste

 

Un nouveau nom pour le Parti Radical réunifié

 

P…parce que nous voulons un Parti Politique

Le Parti Politique est la seule organisation démocratique susceptible de mettre des élus en situation de gouverner et changer la France pour changer l’Europe.

 

-        Il est fondé sur des valeurs.

-        Il élabore une vision.

-        Il détecte les femmes et les hommes qui incarnent ces valeurs et qui partagent cette vision avec des équipes, des programmes et des projets pour les aider à agir.

 

3   R…parce que nous inscrivons nos valeurs dans notre nom

Le premier R c’est celui de République

La République, quelque soit son numéro passé ou à venir garantit aux citoyens français

-        une définition de sa souveraineté

-       une séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire

-       une laïcité qui affirme la suprématie de la liberté publique sur la liberté privée des consciences et son expression.

Le deuxième R c’est celui de Radical

Les Radicaux sont dès l’origine des révolutionnaires pragmatiques sachant

-        gérer les tensions entre un libéralisme effréné et une affirmation d'un Etat fort national ou fédéré ou entre un régionalisme mal maitrisé et un centralisme castrateur de développement...

-        exprimer la prééminence du citoyen dans la vie publique, réclamer l'autonomie de l'individu dans la sphère privée et défendre la liberté de penser.

-        Abolir l’esclavage sous toutes ses formes, dans les colonies hier, dans les domaines plus contemporains demain.

-        Proclamer et promouvoir le suffrage universel, la liberté de la presse et le droit de réunion.

Le troisième  R c’est celui de Radical Socialiste

Les Radicaux-socialistes possèdent une vision spécifique historique de l’organisation sociale et humaine fondée sur la laïcité, la solidaritéla tolérance et l’universalisme.

-        C’est une vision de la prééminence de la sphère sociale qui exclut le Communisme, de nationalisation des grands monopoles, de séparation des Églises et de l'État, de création d’impôts égalitaires, de libre accession à la propriété individuelle…

-        C’est une politique d’éducation qui se veut moteur du progrès social.

-        Le tout se fond dans une conception humaniste de la société qui sait pouvoir développer les qualités essentielles de l'être humain dans sa dignité et en particulier, dans la faculté qu’il a  à s’autodéterminer dans le bien et le mal par le recours à la rationalité et le savoir.

-         

P3R proposé par Jacques Morand - www.jacquesmorand.fr