BDelrieu

jj2p

Benjamin Delrieu - candidat du Parti socialiste

Jean Jacques de Péretti -candidat potentiel En Marche

même combat ! ?

 

 

François Hollande, Bernard Cazeneuve, Manuel Valls, Jean-Christophe Cambadélis et Stéphane Le Foll s’expriment en privé en projetant une victoire d'Emmanuel Macron.

Cette victoire ne serait pas systématiquement suivie par une majorité -  En Marche aux élections législatives.

Il n'y aura pas d'explosion après la présidentielle, ni des Républicains, ni du Parti socialiste.

La droite ne va pas disparaître et elle espère, au mieux, une cohabitation. 

Le Parti socialiste ne va pas disparaître non plus, et il négocie.

Les partis du centre –Modem,UDI,PRG  réfléchissent déjà aussi ,mais en ordre dispersé à une entente électorale entre leur formation respective et En Marche-Majorité Présidentielle  pour les législatives. C'est la raison principale pour laquelle Emmanuel Macron a reporté le choix de ses candidats après le premier tour de l'élection présidentielle".

Ainsi, l'accord négocié entre Benoît Hamon et Yannick Jadot risquerait d'être remis en cause. Les "70 ou 80 députés socialistes sortants qui sont considérés comme frondeurs ou sympathisants de ceux-ci pourraient perdre leurs investitures. Il en va de même pour les futurs candidats « d’En Marche historique »qui risquent se voir préférer au dernier moment un candidat de compromis.