beynac2

Déviations en Périgord noir :

DU NOUVEAU POUR BEYNAC

 Le Sarladais est particulièrement concerné par deux gros projets : le contournement de Beynac et le troisième tronçon de la déviation de Sarlat.

 

La voie de la vallée sera réalisée en 2020, assure le président du Département.

Les dossiers vont et viennent selon des contraintes techniques et financières.

 

Il semble qu'après des années de sommeil, la poursuite de la voie de la vallée tienne maintenant la corde mais selon un nouveau tracé, à priori moins coûteux  et surtout plus écologique. Les dernières études hydrologiques ont montré, en effet, une baisse significative des débits d’eau saisonniers de la Dordogne relançant par là le tracé du deuxième lit.

 

Le projet actuel n’intervient pas sur la rivière et l’enjambe 2 fois avec ponts et tunnels .C’est un projet couteux, pharaonique et destructeur d’environnement.

 

Le futur projet consiste à faire reprendre à la Dordogne son lit initial par un judicieux remblaiement à l’appui de la roche et ainsi adoucir le cingle de Beynac. Bien évidemment, ce remblaiement est calibré aux dimensions règlementaires pour servir de base à la nouvelle route. Concrètement, les travaux partent du bas du Pech pour se terminer au Capeyrou .Tout devient avantages dans ce nouveau tracé, le financement, les délais, la conservation du patrimoine et des zones inondables.

 

Avec l’augmentation, certes légère, des impôts du Département telle qu’annoncée aujourd’hui, il semble dorénavant possible de contenter tout le monde et de réaliser nos deux gros projets simultanément.