P1030147

Samedi 12mars2016

LANOUAILLES EN SA MAIRIE ACCUEILLAIT L’UDI 24

JEAN PIERRE CUBERTAFON ,SON MAIRE

A MIS LA BALLE AU CENTRE

 

Dans son propos d’accueil ,Monsieur le Maire n’a pas manqué de remarquer non sans quelque jalousie la dynamique du mouvement centriste rassemblé autour des idées de l’UDI –UNION DES DEMOCRATES ET INDEPENDANTS-en comparaison à sa famille MODEM et d’appeler à un rapprochement salutaire entre les familles du Centre .En soulignant qu’il pouvait exister des clivages souvent  importants entre les propres composantes de l’UDI telles –Le Nouveau Centre – l’Alliance Centriste- Les Radicaux –Les Indépendants, il n’en a pas moins conclu qu’un projet centriste pouvait répondre aux attentes de plus d’un Français sur trois.

 

PRIMAIRES LR , PRESIDENTIELLES , LEGISLATIVES :

L’UDI 24 a débattu de sa stratégie au cœur du Périgord Vert

 

Le 20 mars, l’UDI convoque un Congrès extraordinaire à Paris afin de décider de sa stratégie pour 2017.Les quelques 25000 adhérents du parti sont appelés à se prononcer par vote informatique sur la question de la participation à la primaire du mois de novembre : oui, non, oui si, non mais… !

Notre Fédération 24 a voulu entrer dans ce débat en donnant la parole à tous ses membres donc à toutes les sensibilités .

 

-Certains nous ont  dit que l’UDI ( par sa composante Nouveau Centre) avait vocation à participer aux primaires dès lors qu’un pacte majoritaire aurait été conclu avec les Républicains sur les conditions d’organisation de ces primaires (transparence, déroulement du scrutin, équité des candidats) ; sur le socle de valeurs communes qui nous cimente ainsi que sur les priorités de la majorité quelque soit le candidat sortant des urnes  (libération des énergies, reconstruction européenne, lutte contre les déficits, projet pour l’école…) ; sur la majorité législative qui portera le nouvel exécutif ?... Soyons clairs, beaucoup de conditions exigées qui vont aboutir à l’absence d’accord et à ne  pas participer aux primaires.

 

-D’autres poursuivent en avançant l’idée de soutenir dès la primaire le candidat le plus« Centro-compatible »pour qu’il soit élu lors de ce premier tour fictif et écarte ainsi un candidat trop à droite.

 

-Quelques voix pour dire aussi que l’UDI doit participer à la Primaire avec un ou plusieurs candidats ; ce peut être une formidable caisse de résonnance pour nous positionner aux législatives, d’obtenir du financement et surtout de nous rassembler autour d’un candidat unique.

-L’évocation d’élection législative réveille bien des ambitions. Nous avons… « d’excellents centristes » et nous devons défendre chacune des candidatures face aux Républicains.

 

-Pour ma part, je me suis exprimé en me plaçant très clairement en dehors de toute participation à cette primaire organisée PAR et POUR les Républicains : ma vision d’un projet centriste, axé sur un renforcement maitrisé et progressif du pouvoir européen dans les domaines clef de l’économie ,  de la fiscalité, de la défense , de la libération des énergies entrepreneuriales dans un esprit de progrès social et non de déclassement m’éloigne de fait des tergiversations plus ou moins conservatrices des anciens courants UMP repeints aux couleurs LR.

-De la même façon pour les Législatives, pour autant que notre mouvement aura validé en toute souveraineté nos candidats de circonscription pour leurs compétences, leur engagement et leur capacité à faire campagne et convaincre, il faut aller au premier tour.

 

-En l’absence regrettée du Président de l’UDI 24 Jean Michel FAURE, en l’absence excusée pour des raisons familiales graves de notre déléguée départementale Véronique DUBEAU-VALADE nous avons entendu l’intervention de Thierry CIPIERRE ,élu de la ville de Périgueux et Conseiller  Départemental :

…Je constate et salue la richesse du débat et remercie tous les intervenants. C’est un débat et une rencontre que nous avons su réussir parce que l’un et l’autre font partie de notre ADN de Centriste. En l’absence de consensus sur un candidat, c’est bien sur le projet que nous devons travailler en favorisant l’expression citoyenne auprès de nos adhérents et sympathisants car la recomposition du paysage politique va s’articuler inéluctablement autour de nos valeurs.

-Fin des débats et fin du repas préparé par l’UDI Périgord Vert

 

Voilà, chères lectrices, chers lecteurs, comment les choses se passent à l’UDI 24

 

REJOIGNEZ –NOUS