photoblog56

Les derniers Gaullistes s'en vont;les Républicains restent mais pour quelle droite dite "à la française" ?

Message des INDEPENDANTS DE L'UDI:

Le 20 mars, à Versailles, L’UDI va décider de son sort. Respectant sa promesse, le Président Jean-Christophe Lagarde, offre en effet aux militants l’opportunité de s’exprimer. L’enjeu est de taille. Oui ou non, devons-nous participer aux primaires de la droite ? Oui ou non, devons-nous défendre devant les Français un candidat du Centre portant un projet centriste fort et ambitieux ?


Militants de toute la France, issus de toutes les sensibilités de l’UDI, confiants en la force de notre mouvement et déterminés à défendre un projet européen au service d’une économie sociale et durable, nous prônons l’indépendance de notre parti et refusons d'être liés aux primaires de la droite. Ce choix, réfléchi, est celui de la confiance en notre mouvement et en ses leaders pour incarner le renouveau politique que les Français attendent. C’est aussi le choix de la raison, à l’heure où les Républicains, seuls organisateurs de ces primaires, tardent à définir une ligne programmatique claire et fuient leurs responsabilités en appliquant sans aucune honte le choix du “ni-ni” lorsque la République fait (encore) face au Front National.

Convaincus qu’une Europe forte garantira une stabilité de notre pays et plus globalement du monde. Convaincus qu’une France au modèle social simplifié et réformé garantira une France apaisée et fière de la fraternité qui borde sa devise. Convaincus qu’une refonte profonde de notre fiscalité redonnera à la France sa fougue et sa vivacité en redonnant espoir et oxygène à tous ceux qui veulent entreprendre. Convaincus qu’une économie axée sur le partage de la valeur, le respect de l’environnement et la recherche du progrès vaut mieux qu’une économie sans âme. Convaincus enfin que nos institutions doivent être renversées et remplacées pour permettre à chacun de s’engager et permettre à la démocratie française et européenne de vivre. Nous voulons agir maintenant ! 

Les primaires de la droite, organisées par les Républicains pour les Républicains ne constituent pas, pour nous, une option. A l’heure où une partie de la droite assume une ligne politique biscornue, sans foi ni loi, loin de toute conviction partagée, loin de l’idéal citoyen, nous devons porter nos messages.

Les Français attendent du renouveau. Nous avons les moyens de leur offrir cette opportunité. Forts d’un maillage électoral solide, d’une force militante active à chaque élection, d’une jeunesse aux grandes ambitions pour son pays et son continent, nous ne pouvons ni lâcher ni retomber dans les antiennes des cultes de la droite « à la française ».

Le risque majeur est de faire fuir durablement nos électeurs vers les extrêmes et nos militants vers le rejet de notre mouvement.

Militants, nous avons les cartes en main. Du 13 au 18 mars, nous voterons pour un centre fort porteur d’une nouvelle ambition pour la France et l’Europe.

 

NOUS VOTERONS POUR L’INDEPENDANCE !