photoblog31

Freibourg im UCHTLAND...un moment d'évasion à la mode SUISSE

 

                                                   UN FREXIT – NON

 

 

LA France - OUI

                     L’EUROPE – OUI

                                            MAIS QUELLE FRANCE ? POUR QUELLE EUROPE ?

 

Au moment où la Grande Bretagne organise un référendum sur son désengagement européen (il s’agit du vocable BREXIT ) , après les menaces qui ont pesées sur la Grèce d’une sortie plus ou moins définitive mais imposée par ses partenaires (on a parlé du GREXIT ),  les peuples sont directement consultés par les Etats nationaux. A chaque fois, il s’agit de savoir s’il faut continuer dans la voie d’une Europe toujours plus exigeante et revendicative de Pouvoir, de Centralisation, d’Uniformisation, de Normes ou Règlements, pour aboutir à une forme de Nation Européenne plutôt qu’à l’Europe des Nations.

 

Jean Marie CAVADA, Député européen et Président de GENERATION CITOYENS s’est emparé du sujet et dénonce depuis longtemps le laxisme des gouvernements successifs qui depuis plus de 30 ans, en France, ont abandonné l’essentiel pour ne se consacrer qu’à l’accessoire, laissant à une administration européenne pléthorique le soin de justifier sa présence par l’élaboration d’une montagne administrative de contraintes.

 

L’heure n’est plus au constat. L’heure est aux propositions d’une organisation consensuelle de l’Europe, celles qui verraient une Europe organisée pour affronter les défis majeurs qui se dressent devant elle et qui souvent la menacent.

L’Europe doit impérativement et rapidement recentrer son activité sur les questions d’envergure auxquelles les Etats, seuls ou isolés, ne peuvent pas répondre efficacement :

-l’économie dans le cadre d’une rénovation sociale et d’une monnaie proactive sur les phénomènes de croissance donc d’emplois,

-la sécurité dans le cadre d’une maitrise des frontières donc d’immigration,

-la défense du territoire européen dans le cadre des accords internationaux donc d’un partage budgétaire équilibré apte à renforcer l’appartenance à une communauté de destin.

 

L’Esprit européen fondateur, rempli d’idéal s’efface inéluctablement aujourd’hui et fait place naturellement à une très grande déception, tant l’idéalisme ne peut résister longtemps aux réelles difficultés matérielles durement ressenties par les peuples ; mais cette déception n’est que temporaire.

Un référendum organisé en France sur la question :

   DOIT-ON ACCEPTER LES CONDITIONS CONSENTIES AUX BRITANNIQUES ?

serait pour le coup la fin du rêve, un vrai FREXIT.

 

Le besoin d’Europe subsiste dans le profond de la Jeunesse et du peuple de France : pour cette Europe et pour cette Jeunesse, c’est le moment d’agir.

 

POUR NOUS TOUS, C’EST LE MOMENT DE LES SOUTENIR ET DE LES AIDER A SE REALISER.

 

Jean Marie CAVADA sera à PERIGUEUX le jeudi 07 avril 2016

 

Pour plus d’information, inscrivez –vous sur ma newsletter ou contactez moi

 

 

JMorand

www.jacquesmorand.fr