grèce-antique

Vrai casse-tête, pour un référendum

 

Dans l’origine gréco-latine de notre langue, allez comprendre pourquoi

le OUI grec – NAI (prononcer nè) est plutôt à consonance négative et

le NON grec – OXI (prononcer oki) semble plutôt positif comme « OC » notre oui occitan.

 

Pourquoi ?

Le grec a ses secrets qu’Angéla ne connait pas…ni nous Français

Si pour un Oui ou pour un Non, chacun des 27 Européens décide de ne pas payer ses dettes

Ou bien pas tout, ou plus tard, ou jamais, les discussions risquent d’être longues ;

Nous, Français on a 2500 milliards à mettre sur la table et des générations engagées à les voir fondre au soleil (de la Grèce).Même si le réchauffement climatique s’accélère, c’est bien d’un choc de civilisation qu’il s’agit :

Quand le premier Grec s’est frotté à son premier Latin, notre Latin lui a dit certainement dit – non – avec son accent …que nenni

L’autre a du comprendre –nai – et lui a mis profondément dans la fente d’aisance de son armure quelques centimètres de reconnaissance grecque.