photoblog121

AU PREMIER TOUR ON CHOISIT, AU DEUXIEME, ON ELIMINE

                                   (mot attribué à Emile Loubet, Président de la 3ème République)

 

Voilà, nous y sommes. Dimanche prochain  6 décembre vous allez vous rendre au bureau de vote, armés de vos convictions, de vos sondages et de vos rêves de pouvoir démocratique.

En plus, c’est la Saint Nicolas, et c’est un peu le " Père Noël ": Saint Nicolas, mon bon Patron, apportez-moi des macarons ! GAG

Sachez déjà que vous risquez rentrer dans la minorité des votants de premier tour, les autres s’abstenant. Notre démocratie fonctionne normalement par le vote. Le vote est même devenu l'indice d'une démocratie accomplie.

 Mais vous êtes-vous déjà demandé si le vote servait bien la démocratie. Quel est le sens d'un vote individuel noyé dans la masse du vote de la majorité ? En clair : pouvons-nous réellement nous exprimer en tant qu'individu dans une démocratie ?

S'il est vrai que toute cité est une multiplicité, comme Aristote n'a eu de cesse de le marteler, cela signifie que la démocratie est, à l’origine, viciée en tant qu'elle cherche à faire converger dans une unité artificielle l'ensemble hétérogène d'une multiplicité. Ce fait est une des raisons de l'abstention.

Il y a bien sûr des abstentionnistes qui ne s'intéressent pas à la politique, car trop occupés à gérer le quotidien d'une situation de souffrance sociale. Mais beaucoup d'autres refusent d'aller voter parce que, justement, ils ne s’intéressent que trop à la politique. Tellement qu'ils n'arrivent pas à se contenter de l'offre qui leur est proposée. Le vote est un acte engageant, comme l'achat d'un produit. Et si le marché électoral – comme tout marché – s'avère trop pauvre, le nombre de consommateurs baisse mécaniquement.

Les entreprises comme les politiques doivent désormais tenter de satisfaire non plus une masse indifférenciée, mais un ensemble d'individus. Concernant les entreprises on parle parfois  de one-to-one de masse qui permet à chaque consommateur d'aller vers son produit, celui qu'il désire individuellement, voire parfois qu'il a participé à co-créer. En matière politique, il semble que le marketing n'a pas suivi. Il y a bien l'idée de "démocratie participative», de « réveil citoyen »mais aujourd'hui l'innovation en matière de marketing politique paraît très pauvre, les actuels candidats préférant en général le populisme à l'écoute des individualités.

En attendant ces nouveaux outils démocratiques et citoyens, et pour vous inciter à voter je vous propose, à la manière de la revue QUE CHOISIR de vous déterminer dans votre choix « du produit » de premier tour :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les têtes de liste sont présentées dans l'ordre, attribué par tirage au sort, dans lequel elles apparaissent sur les panneaux d'affichage.

 

 

LISTE

TETE DE

 LISTE

CONTROLE

CITOYEN

DEPENSE DETTE

SOUTIEN TPE/PME

APPRENTIS

FORMATION

SOUTIEN 

RURAL

TRANSPORTS

PATRIMOINE

 SOUTIEN

 SANTE

SOLIDARITE

CULTURE

SOUTIEN

ENVIRONNEMENT

ENERGIE RENOU

TRANSPORTS

 

TOURISME

INFRASTRUCTURE

INNOVATION

NUMERIQUE

 

 

 

NOUVELLE DONNE

NICOLAS

 PEREIRA

xxx

xx

x

xx

xxx

x

 

 

 

PS/PRG

ALAIN

 ROUSSET

xx

xx

xx

xx

xx

xx

 

 

 

LR/

UDI/

MODEM

VIRGINIE

CALMELS

xxx

xxx

xx

x

x

xx

 

 

 

FRONT DE GAUCHE

OLIVIER DARTIGOLLES

x

x

xxx

xxx

xx

xx

 

 

 

UNION POPULAIRE REPUBLICAINE

WILLIAM

 DOUET

x

xxx

xx

xxx

xx

x

 

 

 

LA VAGUE CITOYENNE

JOSEPH

 BOUSSION

xx

x

xx

xx

xxx

xx

 

 

 

EELV

FRANCOISE COUTANT

x

x

xxx

xx

xxx

xx

 

 

 

FN

JACQUES COLOMBIER

xxx

xx

xx

xx

xx

x

 

 

 

DEBOUT LA FRANCE

YVON

 SETZE

xxx

xx

xx

x

x

xxx

 

 

 

LUTTE OUVRIERE

GUILLAUME PERCHET

x

xx

xxx

xxx

xx

x

 

 

 

 

A DIMANCHE PROCHAIN, POUR ELIMINER LES 3 RESTANTS